Notre vision


L’Eglise que je vois est une Eglise qui croit en Jésus, qui aime Dieu et qui aime le peuple de France.

Une Eglise ouverte à notre temps : généreuse et accueillante ; une Eglise qui aime les personnes quelle que soit leur origine et qui ne rejette personne. Une Eglise où chacun est accepté tel qu’il est.




UN CŒUR POUR LA  FRANCE, AU CŒUR DE LA FRANCE




Nous voulons voir à nouveau l’étendard de Jésus sur notre pays, un pays qui aime Dieu et qui aime ses racines chrétiennes.
Nous voulons d’une Eglise qui comprend ce que vivent les français, qui donne des valeurs nouvelles et des repères à cette génération. Nous voulons d’une Eglise où les français soient réconciliés avec Dieu au travers de son Fils Jésus-Christ.

Une Eglise qui change les mentalités

Une Eglise, basée sur la Bible et centrée sur Christ, dont le message atteint et impacte notre pays en changeant les mentalités.
Une Eglise qui s’est débarrassée de cet esprit religieux et de ces dogmes qui ne correspondent plus à notre époque.
Une Eglise libre et non formaliste qui place Dieu en priorité, avant la tradition et le religieusement correct.
Nous désirons une Eglise qui insuffle une nouvelle façon d’être et un nouveau style de vie, non pas basés sur des théories, mais sur Dieu ! Une Eglise qui encourage et qui amène une nouvelle génération à être fière d’être chrétienne.

Une Eglise qui expérimente le surnaturel de Dieu

L’église que je vois est une maison de grâce ou personne n’est jugé et ou chacun est accepté tel qu’il est. Je vois une église qui manifeste la compassion de Dieu et qui aide les personnes traversant des situations désespérées en les entourant d’amour et d’espoir ; une église où les gens n’ont pas honte de leurs difficultés mais où ils y trouvent des solutions. Une église qui annonce « Bienvenue à la Maison » à chaque homme, chaque femme et chaque enfant qui franchit ses portes.
L’Eglise que je vois porte un message si clair qu’il permet au potentiel de chacun d’être libéré par la puissance de la Parole de Dieu.
Une Eglise qui cherche l’authenticité et la relation de cœur, qui ne fait pas appel sans cesse à son intellect mais qui laisse parler son cœur car Dieu aime avant tout entendre notre cœur.
Je vois une Eglise qui chante l’amour de Dieu ; une église qui adore et dont les chants reflètent une telle passion pour Christ qu’ils touchent le Ciel.


Une Eglise qui est une maison de grâce

Nous voulons voir une Eglise qui aime les personnes et qui leur tend la main. Une Eglise qui est une maison de grâce où les gens sont imparfaits mais où personne n’est jugé. Une Eglise où chacun est accepté tel qu’il est et qui ne rejette personne.
Une Eglise qui manifeste la compassion de Dieu et qui aide les personnes traversant des situations désespérées en les entourant d’amour et d’espoir ; une Eglise où les gens n’ont pas honte de leurs difficultés mais où ils trouvent des solutions. Une église qui annonce « Bienvenue à la Maison » à chaque homme, à chaque femme et à chaque enfant qui franchit ses portes.
Je vois une Eglise qui chante l’amour de Dieu ; une Eglise qui adore et dont les chants reflètent une telle passion pour Christ qu’ils touchent le ciel.
Nous désirons une Eglise vivante et généreuse qui manifeste l’abondant amour de Dieu.

Une Eglise de réveil

Nous voyons une Eglise qui fixe ses regards sur la grande mission qui lui a été confiée, le salut des âmes, et qui relève l’autel de Dieu. Je vois un temps de rafraîchissement pour la France, un temps d’espoir où une nouvelle génération se lève pour porter les valeurs de Jésus.
La foi n’est pas morte en France ! Il y a beaucoup plus de chrétiens que l’on ne croit, soyez fiers d’être chrétiens.
Pendant un temps, je pensais que le réveil viendrait des Etats-Unis, de l’Australie, de l’Argentine ou du Brésil. Mais aujourd’hui, je crois que le réveil viendra de la France elle-même.
Nous voulons bénir les Eglises de cette ville de Marseille ; nous souhaitons qu’elles croissent à tout égard. Nous recherchons la liberté d’exprimer notre vision même si elle ne correspond pas à celle que peuvent avoir d’autres Eglises. Dieu donne à chacune une identité unique et une vision spécifique, et nous respectons toute manière de penser en espérant qu’il en soit de même pour nous.
Oui, l’Eglise que je vois pourrait bien être l’Eglise de la Mission Chrétienne Française.

Bernard Emkeyes

Pasteur de la Mission Chrétienne Française