Se mettre en marche

Se mettre en marche

Dieu nous appelle à nous mettre en marche pour Lui ! Pour cela, nous devons avoir la volonté de sortir de nos difficultés pour rechercher et suivre Dieu. Il nous montre alors comment nous investir pleinement dans notre vie spirituelle et dans notre Eglise.

 

Sortir de la stagnation

 

Nous traversons tous des périodes difficiles dans notre vie. C’est un fait, nous ne pouvons pas changer cela. Par contre, l’attitude que nous adoptons face à ces situations dépend avant tout de notre volonté. En fait, nous stagnons souvent dans la souffrance et dans la difficulté non pas parce que c’est agréable mais parce qu’il est difficile de s’en sortir. Pour cela, la première étape est d’adopter une posture d’humilité et de repentance face à Dieu car :

34 Il se moque des moqueurs, Mais il fait grâce aux humbles;
Proverbes 3 : 34

Nous pouvons lui dire : « Je te demande pardon Seigneur parce que je sais que je n’ai pas toujours bien agi dans cette situation et je reconnais que j’ai besoin de toi pour m’en sortir. » Nous pouvons ainsi reconnaitre nos torts devant Dieu voir même Lui confier notre incapacité à sortir de cette période de stagnation. Mais, en tout cas, nous devons affirmer notre volonté d’en sortir !

 

Rechercher et suivre la volonté de Dieu

 

Prendre conscience de ce qui ne va pas et affirmer sa volonté d’aller de l’avant est une première étape. Mais souvent, nous pensons que s’en remettre à Dieu signifie lui laisser tout faire et attendre une issue ou bien au contraire tout faire par nous-mêmes. Ces deux attitudes, bien qu’opposées, nous conduisent au même résultat : ne pas entrer dans la volonté de Dieu. C’est en nouant une relation intime avec Dieu que chacun peut trouver le chemin qui lui est réservé. Tout d’abord, la prière est essentielle pour demander à Dieu de chasser les peurs et les angoisses, Lui remettre nos attentes et surtout Lui demander de nous montrer comment agir. Dieu répond toujours à ceux qui en ont besoin car la Bible nous enseigne que :

25 L’Eternel a de la bonté pour qui espère en lui, Pour l’âme qui le cherche.
Lamentations 3 : 25

S’attendre aux manifestations de son Esprit et y obéir est une seconde étape dans cette mise en mouvement : Dieu répond à celui qui a le coeur et l’esprit ouverts. Et enfin agir, « tout simplement ». Dans sa vie personnelle (changer de travail, déménager, renouer le contact avec sa famille, etc.) comme dans sa vie spirituelle (demander pardon, s’investir dans les activités de son Eglise, lire la Bible, etc.), Dieu nous invite en tout cas à ne pas rester sur le pas de la porte de notre vie.

 

S’investir pour Dieu et son Eglise

 

Nous venons tous à l’Eglise pour nous-mêmes, parce que nous avons des difficultés et que nous avons besoin que Dieu agisse dans nos vies. Mais, venir seulement pour recevoir les bénédictions divines n’est pas suffisant car nous ne mettons pas nos vies au service de Dieu. Dieu comprend cela mais Il nous appelle à dépasser ce stade pour devenir des êtres spirituels accomplis. Se mettre en marche pour Dieu, c’est mettre pleinement sa vie à son service pour accomplir ce qu’Il attend de nous. C’est cela être un enfant de Dieu. Prenons exemple sur David qui recommanda à son fils Salomon :

20 David dit à Salomon, son fils : Fortifie-toi, prends courage et agis; ne crains point, et ne t’effraie point. Car l’Eternel Dieu, mon Dieu, sera avec toi; il ne te délaissera point, il ne t’abandonnera point, jusqu’à ce que tout l’ouvrage pour le service de la maison de l’Eternel soit achevé.
1 Chroniques 28 : 20

À nouveau, tout part de notre volonté : don de soi, action pour faire progresser son Eglise, entretien de sa vie spirituelle. Et lorsque nous donnons à Dieu, Dieu nous donne de vivre une vie de réussite ! Nous ne sommes jamais déçus lorsque nous mettons notre vie au service de Dieu : Il est le chef et le rémunérateur de la foi. Lui donner notre vie, c’est passer de l’être charnel à l’être spirituel pour vivre une vie accomplie et entrer dans le plan que Dieu a pour nous. 

29 Et vous, ne cherchez pas ce que vous mangerez et ce que vous boirez, et ne soyez pas inquiets. 30 Car toutes ces choses, ce sont les païens du monde qui les recherchent. Votre Père sait que vous en avez besoin.

Luc 12 : 29-31

partager

commentaires

  1. Viens au secours de mon incrédulité Seigneur Jesus !

  2. Amennnnnnnnnnnnnnnnnnnn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *