Nos mots sont des graines

Nos mots sont des graines

De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu’il en soit ainsi.

(Jacques 3 v.10)

 

Souvent, nous ne prêtons pas attention à nos mots car cela nous semble sans conséquence. Alors, nous plaisantons, parlons avec légèreté… Mais, en fait, nous pouvons amener la bénédiction comme la malédiction dans notre vie.

 

Toute graine est une semence

 

Les mots que nous prononçons sont comme les graines de la semence. Ils se plantent en terre pour porter du fruit en leur saison. Et même lorsque nous croyons que nos mauvaises paroles s’envolent avec le vent, et bien ces graines-là aussi iront se planter quelque part même si la pousse ne sort que bien plus tard.

 

Prenons garde : ce qui sort de notre bouche ne s’évanouit pas dans la nature. Tôt ou tard, nos paroles porteront du fruit dans notre vie et dans celle des personnes qui nous entourent.

 

Manger de bons fruits

 

Personne n’aime manger des fruits pourris. Non seulement, cela n’est pas bon au goût mais en plus, cela risque de nous rendre malades.

 

La santé est importante, il est donc essentiel de bien s’alimenter. Et pour manger de bons fruits, nous devons d’abord les cultiver. Le verbe cultiver évoque un travail réalisé dans l’effort, de manière continue et soutenue, avec soin et attention. Mais c’est un travail vital.

 

Par conséquent, nous devons prendre l’habitude d’avoir de bonnes paroles pour récolter de bons fruits et amener la prospérité dans notre vie.

 

Veiller à la semence

 

Nous ne devons pas prononcer à haute voix les paroles négatives qui nous traversent l’esprit. Cela serait leur rendre gloire. Lorsque nous n’y prêtons pas attention, alors elles s’évanouissent d’elles-mêmes.

 

Ainsi, nous devons veiller aux mots qui sortent de notre bouche car c’est la semence que nous plantons pour notre vie et celle des autres. De notre bouche peut sortir la bénédiction comme la malédiction, la vie comme la mort. A nous de choisir quel instrument nous voulons être.

 

Dieu veut faire de nous des instruments pour sa gloire. Si nous laissons la Parole de Dieu vivre en nous, alors nous serons des canaux de bénédiction. Ne soyons plus comme des enfants qui disent tout ce qui leur passe par la tête. Faisons la « fine bouche » : sélectionnons avec soin les mots que nous voulons utiliser car nous prenons conscience du pouvoir de nos paroles.

3 Eternel, mets une garde à ma bouche, Veille sur la porte de mes lèvres !

Psaumes 141 : 3

partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *