Un cœur joyeux est un bon remède

Un cœur joyeux est un bon remède

« Soyez toujours joyeux. »
1 Thessaloniciens 5 v.16

On pense souvent que certains sont tristes de caractère et d’autres joyeux. En fait, la joie est un fruit de l’Esprit : nous pouvons donc tous être joyeux !
Voici trois caractéristiques de la joie…

 

ELLE DONNE LE TON À NOTRE JOURNÉE

 

Lorsque nous nous réveillons le matin, où vont nos pensées ? « J’ai envie de rester dans mon lit », « Ma journée de travail va être difficile », « J’ai mal dans mon corps », etc. Ce que nous faisons dès notre réveil va donner le ton à notre journée. Si nous pensons négatif, notre cœur va s’attrister.
En revanche, lorsque nous cultivons la joie dans notre cœur et dans nos pensées, nous sommes mieux disposés et nous passons une bonne journée : « Cette journée sera excellente car Jésus est à mes côtés », « Dieu me donne la réussite dans toutes mes activités », « Je n’ai aucun problème car l’Eternel a toute solution ». Essayons, le succès est garanti !

 

ELLE EST UN FRUIT DE L’ESPRIT

 

Nos pensées négatives peuvent refléter la réalité mais elles ne nous aident pas à passer une bonne journée. Alors, pourquoi les ressasser ? Le problème est que nous essayons par nous-mêmes de ne pas les remuer mais nous ne pouvons pas nous en empêcher.
La joie est un fruit de l’Esprit. Nous devons donc demander à Dieu d’agir par son Esprit pour que sa joie naisse en nous. La joie du monde est passagère et dépend des situations que nous vivons. Mais la joie de l’Eternel est profonde et immuable : nous sommes bien dans notre cœur et notre vie, nos pensées se tournent vers Dieu, nous regardons à toutes ses bontés et nous rayonnons de joie !

 

ELLE EST COMMUNICATIVE

 

Lorsque notre entourage constate que nous restons joyeux en toute circonstance, que se passe-t-il ? Cela leur donne envie de partager cette joie car ils voient qu’elle nous donne une certaine plénitude.
Comme beaucoup d’émotions, la joie est communicative. Ainsi, lorsque notre cœur ne s’ébranle pas dans la difficulté mais qu’il reste constamment joyeux, nous transmettons notre joie, notre optimisme et notre confiance en Dieu. Et si nous restons dans cette sérénité, la vie est plus légère. Nous traversons toute chose avec plus de facilité car notre état d’esprit nous conduit dans la bonne direction.
Le proverbe 17 nous enseigne que la joie est un remède. Un remède soigne par définition, c’est une bonne chose pour nous. Ainsi, la joie nous fait du bien et nous aide à garder le sourire en toute situation.
partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *